Notes transmises sexuellement – un danger pour l’avenir des filles et des femmes

  • Objectif de développement durable :4 - Éducation de qualité
  • Marqueurs relatifs à l'égalité des genres :Transformateur des relations de genre (GE3)
  • Pays test :Burkina Faso
  • Période d'essai :12 mois
  • Montant :174,190 $

Alitus Femina travaille à réduire les notes transmises sexuellement (NTS) - relations sexuelles en échange pour de bonnes notes - une pratique qui a un impact négatif sur l’éducation des femmes et des filles de manière discriminatoire et nuisible. Ce projet permettra de mener une série d’essais pilotes longitudinaux, inclusifs et sensibles au genre afin d’élaborer une stratégie adaptée localement et efficace pour aborder le problème des NTS et créer une base de données probantes fiable et sécurisée. L’établissement d’une base de données complète jouera un rôle clé en facilitant un environnement d’échange entre les parties prenantes afin de mieux formaliser les pratiques de suivi et d’éclairer les décisions de politique publique qui visent à régler le problème des NTS.

PMO canadienne : Alitus Femina
Partenaire(s) local(aux) : BURCASO
Région : Afrique
Thème : Éducation

< Arrière