Combattre la stigmatisation menstruelle grâce aux jardins de permaculture centrés sur les femmes

  • Objectif de développement durable :5 - Égalité entre les sexes
  • Marqueurs relatifs à l'égalité des genres :Transformateur des relations de genre (GE3)
  • Pays test :Ouganda
  • Période d'essai :11 mois
  • Montant :159,792 $

Cette solution novatrice permettra de mettre à l’essai un jardin de permaculture centré sur les femmes comme un moyen unique et efficace de lutter contre la stigmatisation menstruelle et de renforcer le pouvoir des femmes. Des expert-e-s locaux enseigneront la permaculture aux participantes à travers une perspective féminine pour répondre aux besoins des filles en matière de santé menstruelle et d’hygiène. Chaque culture plantée sera liée à des leçons axées sur la santé, l’anatomie et l’expérience des femmes.

Les participant-e-s masculins et féminins apprendront également à créer des serviettes hygiéniques réutilisables à l’aide de fibres de banane provenant des jardins, ce qui leur permettra de s’assurer que les femmes ont accès aux fournitures et de déconstruire le narratif selon lequel les fournitures menstruelles devraient être cachées. L’objectif de Girls of Tomorrow est d’améliorer la santé psychologique (une plus grande estime de soi et une plus grande confifiance), la santé physique (une meilleure nutrition), le taux de fréquentation scolaire et le taux de participation sociale des filles, ce qui augmentera leur capacité à participer de manière égale à la société.

Vidéo de l'innovateur

PMO canadienne : Girls of Tomorrow Foundation
Partenaire(s) local(aux) : St. Jude Family Projects
Région : Afrique
Thème : Autre

< Arrière